La thérapie EMDR

Eye 691269 960 720

Qu’est ce que l’EMDR ?

L’ EMDR est une approche psychothérapeutique, découverte aux États-Unis en 1987 par Francine Shapiro, psychologue américaine et membre du Mental Research Institute de Palo Alto. Elle est pratiquée depuis dans le monde entier auprès de milliers de personnes de tous âges et de toutes conditions souffrant de troubles psychologiques. 

La thérapie EMDR que je propose se centre essentiellement sur les empreintes précoces, les traces mnésiques traumatiques au stade fœtal, stade naissance et entre 0-3 ans. C'est une véritable renaissance. L’EMDR peut également aider à surmonter des événements douloureux liés au féminin (deuil, fausse couche, IVG, violences, événements douloureux, etc)

Parfois des perturbations inconscientes apparaissent quand notre cerveau est dépassé par un choc ou plusieurs chocs traumatiques et n'arrive pas à traiter (ou digérer) les informations comme il le fait ordinairement. Il reste bloqué sur le ou les événements, sans que nous en ayons conscience, et ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de perturbations. 

La thérapie EMDR permet de remettre en route les mécanismes naturels de traitement de l’information, et ainsi les traumatismes peuvent enfin être retraités (ou digérés), même de nombreuses années plus tard. 

La thérapie EMDR est aujourd’hui une approche thérapeutique mondialement reconnue par la communauté scientifique pour son efficacité dans le traitement des troubles post-traumatiques. Elle est la seule avec les TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives) dont l’usage est officiellement recommandé pour le traitement des états de stress post-traumatiques par la Haute Autorité de Santé (HAS) depuis 2007 et par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 2012.

Comment se passe une séance EMDR ? 

La thérapie EMDR ne peut pas se résumer au simple fait de bouger les yeux. Elle comporte toute une phase préparatoire, en passant par l’anamnèse (histoire du patient), l’installation d’un lieu sûr, l'évaluation du traumatisme, des outils de psychothérapie « classique ». Des exercices de sophrologie peuvent y être intégrés pour préparer le patient à la phase de désensibilisation du traumatisme. La thérapie EMDR permet également d’installer en soi des ressources positives. 

Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir.

Au début d’une séance de désensibilisation, le praticien demande au patient de se concentrer sur l’événement perturbant, en gardant à l’esprit les souvenirs sensoriels de l’événement (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis actuels qui y sont associés. Le praticien commence alors des séries de stimulations bilatérales alternées, c’est à dire qu’il stimule le cerveau alternativement du côté gauche puis droit, soit par des mouvements oculaires, soit par des stimulations tactiles, soit par des bips sonores. Entre chaque série, il suffit alors que le patient remarque ce qui lui vient à l’esprit. Il n’y a aucun effort à faire pendant la stimulation pour obtenir tel ou tel résultat ; l’événement se retraite spontanément, et différemment pour chaque personne selon son vécu, sa personnalité, ses ressources, sa culture. 

Les séries de stimulations bilatérales continuent jusqu’à ce que le souvenir de l’événement ne soit plus source de perturbations mais soit associé à des ressentis calmes ainsi qu’à des pensées positives et constructives.